L’écotourisme à Douki, au Guinée

Bienvenue au Guinée, où la majorité de la population est peule : ils forment un grand 40% des résidents du pays. Un candidat peul a presque gagné la dernière élection présidentielle. Il n’a que perdu quand les autres ethnicités se sont rassemblés pour voter contre lui.

Nous sommes au nord du pays, dans le Futa Djalon, car nous voulons visiter le cœur du paysage peul. ça nous surprend de trouver que les peuls ici ne sont pas comme ceux d’autre part. Contrairement à ceux du Mali, Burkina Faso, Ghana, Togo et Bénin, les peuls ne sont pas des éleveurs de bétails transhumants. Il y a toujours du bétail, mais ils traversent le paysage sans compagnons humains. Les humains, par contre, poursuivent autre boulots plus « modernes » : commerçants, enseignants, fermiers, administrateurs. La mode de vie, que jadis a été nécessaire et normale, est maintenant presque oublier : il existe même une musée dans le village de Labe où on peut regarder les outils de berger nomades, outils quotidiens des pays voisins.

20110324-IMG_4932.jpg

Bétail du Futa Djalon, identifiable par la cicatrice sur la hanche.

Nous avons la chance de rencontrer Hassan Bah à Douki. Hassan Bah a trouvé un moyen originel  de faire sa fortune : l’écotourisme. Il a commencé avec la fabrication d’une seule cabane pour accueillir les visiteurs, aidé par un volontaire du Corps de la Paix Américain. Depuis, son entreprise a vue une croissance, il a maintenant plusieurs cabanes, et lui et toute sa famille servent de guides pour les visiteurs aventuriers qui veulent découvrir la paysage du Futa Djalon.

20110325-IMG_4999.jpg

(film)

20110324-IMG_4880.jpg

Roché de l’hyène, visible ici, n’est que quelques centaines de mètres du camp.

Nous partons à la découverte du paysage, avec Hassan et son frère Abdoul-Rahim pour guides. Au cours de plusieurs randonnées à pied, ça devient évident comment l’écotourisme peut remplacer le bétail comme ressource financière.

20110323-IMG_4739.jpg

Le paysage est étonnant, et c’est clair que le moyen le plus convenable de l’admirer est à pied.

20110323-IMG_4798.jpg

Dans cette vallée, la pierre est creusée par l’eau.

20110323-IMG_4795.jpg

Guida, devenu Indiana Jones.

20110323-IMG_2612.jpg

De l’eau coule encore entre les rochers- une eau claire et froide !

20110324-IMG_4990.jpg

Partout il y a des formations rocheuses à admirer.

20110324-IMG_2627.jpg

20110324-IMG_4906.jpg

20110324-IMG_4916.jpg

Cet homme veut plutôt être chasseur qu’éleveur de bétail.

20110324-IMG_4939.jpg

Parfois les troupeaux peuvent errer pendant des mois sans retrouver l’humain à qui ils appartiennent.

20110324-IMG_4948.jpg

Cette échelle est construite chaque année par les villageois. Cette échelle est sur la route la plus directe entre Douki et les communautés de la Vallée Cocotou.

20110324-IMG_4961.jpg

Cette montée n’est pas pour les acrophobes, ni les souffrants du vertige !

20110324-IMG_4965.jpg

Point de repère : ce qu’on voit depuis l’intérieure de la ravine.

20110324-IMG_2660.jpg

Tout en haut : de l’eau bien froide pour les montagnards fatigués par la marche.

20110324-IMG_4997.jpg

Au Futa Djalon, certains résidents cherchent des nouveaux modes de vie, tandis que d’autres demeurent traditionnellement. Voici une maison traditionnelle de paille et de terre.

20110325-IMG_5021.jpg

Une gravure de bétail, sur lequel tous les résidents dépendaient jadis.

Share

7 Responses to “L’écotourisme à Douki, au Guinée”

  1. Alimou says:

    My homeland! Wonderful!

  2. CBAH says:

    Simply Beautiful! an abundant journey to take upon!

  3. TRAORE Ramata BARRY says:

    Hi !
    The pictures are splendid and I hope, UNESCO will preserve these beautiful mountains and this colorful vegetation against predators (Industrialists) who prefer profits instead of the protetion of the environment. Guida and Christoph, you are doing a great job and I Wish you the best. Have a nice day and stay blessed and safe.

  4. Garba Kawu Daudu says:

    These are wonderful pictures. I believe you have had marvelous experiences. Africa is a world of wonders. My appeal to my geographers to reach these places to learn more.

  5. Alh Lamrana BAH says:

    you duys are doing a good job plz keep it up to promote our there land and our tribe. have a nice time.

  6. Sam says:

    Hi,

    You wouldn’t happen to still have Hassan’s phone number would you? I’m an old Corps de la Paix trying to reconnect with him.

    Thanks!

  7. Shawn says:

    I am also trying to find his contact information. Do you still have his number? I am a Peace Corps volunteer in The Gambia! Email me!