Les visages tristes

Au Benin il est difficile de tirer un portrait de quelqu’un sans qu’il ne fasse un visage triste.

En dehors des grandes villes, peu de gens sont habitué à la photographie. Je me trouve souvent en regardant par la lentille des visages inexpressifs. Jetez un coup d’œil à cette série de photos candides menant au portrait réel :

IMG_8554

IMG_8555

IMG_8558

Et puis nous sommes heureux à nouveau après la photo !

IMG_8559

Souvent, certains des plus grands trésors sont dans ces moments juste avant ou après un portrait, quand on peut vraiment s’engager avec les gens.

Ces images sont venues d’une visite récente à Ouéssé.  Ce village est intéressant, car ils est rare de voire des villages ou cohabitent l’ethnie Peule et l’ethnie Fon.
Voici quelques d’autres photos prise le même après-midi:

IMG_8546

IMG_8550

IMG_8565

IMG_8575 Meulage des noix d’arachides pour en faire une sauce.

IMG_8582

IMG_8588

IMG_8601

IMG_8639

Tissage d’un chapeau en paille : il est nécessaire d’avoir un bon chapeau pour une longue journée de pâturage.

IMG_8618

IMG_8660 Le plus gros bébé que je n’ai jamais vu en milieu rural.

Les Peuls en majorité sont des musulmans, mais ceux de Ouéssé font l’exception car ils son chrétiens. Ici ils sont à l’église dans une petite chapelle en chaume.

IMG_8605

IMG_8612

Share

2 Responses to “Les visages tristes”

  1. Merci de m’avoir fait découvrir une autre facette de la culture des mes ancêtres

  2. musa Bakari says:

    hi, guys i am very glad to visit your website and discover a series of stories about fulani and most especially the magnificient photographs therein. i am also a fulani in cameroon, thus when i see people interested in our culture i feel very happy.

    thanks keep up my guys