Goro-Dicko : le visage du Projet Pulaku

Sans qu’il ne le sache, Goro-Dicko est devenu le visage du Projet Pulaku. Nous avons affiché son sourire captivant partout sur notre site web, et son image suscite d’innombrables questions et compliments.

IMG_3725.jpg

Goro-Dicko est un habitué du marché de Goumori, et Christoph a pris sa photo par hasard en se promenant dans le marché en Juillet 2009. C’est après plusieurs mois que nous nous sommes rendus compte que son visage souriant pourrait représenter notre projet.  Son sourire évoque l’optimisme tout en montrant sa sagesse.  En plus, ses tatouages faciaux témoignent de son identité peule.

20110212-IMG_1900.jpg

Nous sommes retournés à Goumori pour démarrer le Projet Pulaku dans le village où nous sommes devenus amis.  Arrivés à Goumori le jour du marché, nous avons invité Goro-Dicko pour une petite conversation, dans l’espoir de connaître ce qui se cache derrière son sourire.

20110212-IMG_1895.jpg

Goro-Dicko vie à Goumori depuis sa naissance.  Il n’a plus de femme, alors il passe ses journées à visiter des amis et à s’échanger des histoires.  Il aime son rôle d’aîné et il a été très heureux que nous voulions lui poser des questions. Il se souvient d’une époque révolue où Goumori était simplement un camp peul entouré par la forêt.  Aujourd’hui, les choses sont très différentes, car les agriculteurs Bariba se sont installés et maintenant ils représentent la majorité de la population de Goumori.   Il est devenu plus difficile de trouver des lieux de pâturages parce que la forêt a été transformée en champs de maïs et de coton. Interrogé à propos des changements à Goumori, Goro-Dicko explique que cela est dû à l’ambition des populations. Tant les Baribas que les Peuls nourrissent l’ambition de devenir riche et ils élargissent les espaces de cultures.  La population est passée de l’agriculture de subsistance à une culture commerciale.

Ainsi, les remarques de Goro-Dicko sont un exemple des défis auxquels font face la communauté peule. Nous ne le savions pas à l’époque, mais nous avons choisi le visage approprié pour notre projet.

20110212-IMG_1906.jpg

Lorsque nous lui avions expliqué que nous allons bientôt pour un long voyage, Goro-Dicko prit la main de Christoph pour une dernière marche à travers le marché :

20110212-IMG_1552.jpg

20110212-IMG_1927.jpg

Nous sommes enfin en route pour explorer le nord du Bénin avant de continuer vers le Togo. Au moment où vous lisiez ce blog, nous serions en possession de nos plaques d’immatriculation !

Share

One Response to “Goro-Dicko : le visage du Projet Pulaku”

  1. StillSkinny says:

    Goro-Dicko surely represents the spirit of the project, at a time when the Fulani culture should be explained, understood, and shared.

    Christof, by the way, your hair looks wonderful, and your smile full.

    We all wish you a safe and enriching journey with enchantments around each corner!

    Ian